Loading ...

Apprendre avec YouTube #9 – Human Safari (chaîne en italien)

C’est l’hiver, il pleut dehors, il fait froid, la nuit tombe vite : on commence à ressentir un besoin de voyager, non ? Mais le temps et les sous manquent à l’appel. Damn ! Tout ce qu’il vous reste à faire pour oublier, c’est de se réfugier dans l’alcool les séries et autres vidéos YouTube. Pourtant, l’envie parcourir le monde vous reste en tête… Bonne nouvelle : j’ai la solution pour vous 😁.

Vous voulez découvrir de nouveaux pays, une nouvelle langue, mais ne pouvez pas partir en voyage ? Mesdames, messieurs et autres, pour vous aujourd’hui : Human Safari

Déjà, son logo est un paresseux. On l’aime.

Human Safari?

Human Safari, c’est le nom que porte la chaîne YouTube chapeautée depuis 2013 par Nicoló Balini, 28 ans

Comme son nom l’indique plus ou moins, c’est une chaîne de vlogs. Enfin, principalement : on aura l’occasion d’y revenir. Il a arrêté sa chaîne en 2019, mais rassurez-vous, il est simplement passé sur sa chaîne personnelle, sobrement intitulée Nicoló Balini, et ces deux chaînes cumulent un total de près de 1.000 vidéos, excusez du peu.

Et en 1.000 vidéos, on a le temps d’en faire, des choses 

Le contenu

Je vous entends déjà, de l’autre côté de votre écran, faire comme Pablo et critiquer tout ce que je dis : « 1.000 vidéos ? Pour du travail à la chaîne, on a déjà Pierre Croce ! ». Eh bien détrompez-vous : notre Nicoló fait du quali, comme disent les djeuns. 

Des belles images, du bon matos, de la bonne musique

Ce n’était pas forcément le cas à ses débuts, mais plus il prenait de la bouteille, meilleures ses vidéos devenaient. Dans les 2-3 dernières années, Nicoló nous offre de superbes images de bonne qualité, dont beaucoup d’images au drone et des gros ralentis qui font plaisir ! 😌 (« Même si c’est cliché. Je m’en serais voulu de ne pas le souligner. »)

Pour ne rien enlever au tout, son look détendu tongs-lunettes sous le soleil dans la plupart de ses vidéos les rend très agréables à regarder. Il n’y a pas photo, regarder un gars détendu, ça détend. On vous promet : essayez, ça marche ! 

En plus de ça, je ne peux pas ne pas parler de l’excellente musique. C’est assez important pour un vlog, et même si trouver une musique de vlog est à la portée d’un enfant de 8 ans, notre Nicoló va chercher la petite perle rare, la petite cover ou la petite instru qui touche au cœur. Personnellement, j’ai un gros faible pour cette cover de The A-Team d’Ed Sheeran, que je vous mets juste ici :

Une chaîne drôle et dynamique

Quand il nous parle face-caméra, on est tombés amoureux du dynamisme et de l’humour qu’il arrive à y mettre presque à chaque fois. Ça fait plaisir de voir un gars détendu et drôle en face de la caméra : pour des vidéos qui parlent de vacances et de voyage, on a besoin d’une personne qui nous vende du rêve 

Pas que des vlogs, aussi des astuces

En plus d’exploiter ses talents de vlogueur, Nicoló nous donne aussi toutes sortes de conseils, allant des vacances low-cost à son matériel de tournage. Ça fait partie des vidéos que certains d’entre vous ne regarderaient pas, ou trouveraient hors-sujet. Pour notre part, au contraire, on trouve que c’est un super bonus 😄

Je ne vous cache pas qu’à force de regarder des ralentis sur des paysages magnifiques sous un soleil radieux, j’en ai eu un peu marre de réaliser que j’étais sous la pluie de l’hiver bruxellois. Je vous promets qu’une vidéo face-cam dans une petite chambre qui parle simplement de caméras, ça fait parfois du bien (« Ok, donc la meuf elle voit que des super beaux endroits et ça la saoule. »).

La bouffe

Que ceux qui sont surpris lèvent la main?

Évidemment, qui dit voyages dit culture, et qui dit culture dit nourriture (« Ou art, ou langue, ou architecture, mais ok, parlons de bouffe. »). Dans toutes ses vidéos, presque sans exception, on voit Nicoló déguster un plat local (ou pas, d’ailleurs) dans un restaurant ou à un Food truck. Il commente ce qu’il mange, les goûts, la particularité, … et on ne va pas se mentir : ça donne faim ! 🤤

Il y a même certaines vidéos où il goûte des plats qu’on ne pensait pas réels : par exemple, pendant son voyage en Laponie, Nicoló a eu la chance de manger du renne, qu’on dit être un mets très raffiné !

Lire aussi: Apprendre avec YouTube #2 – The Happy Pear (chaîne en anglais), puisqu’on parle de viande…

La langue

Un débit assez rapide

Bon : ne nous leurrons pas, ça n’a rien à voir avec Hallo Deutschschule, il parle vite. Mais ça ne veut pas dire que c’est impossible à suivre ! Pour vous donner une idée, on est à 7/10 sur une échelle de 1 à Germán. 

Lire aussi : Apprendre avec YouTube #3 – Hallo Deutschschule

Je vous entends encore derrière votre écran, parce que décidément j’ai des dons de mentaliste : vous vous dites que c’est bon, il y a la sacro-sainte vitesse 0.75.

Eh bien non ! 

En fait, le problème est moins dans le débit que dans l’articulation : aussi détendu que puisse être notre Nicoló, il n’articule pas particulièrement bien, donc vous aurez beau mettre ça à la vitesse que vous voudrez, vous ne comprendrez pas tellement mieux. 

Sinon, les seuls sous-titres disponibles sont pour la plupart générés automatiquement. Ils sont assez bons, mais ils s’affichent au fur et à mesure que Nicoló parle, et je dois dire que c’est assez perturbant… personnellement ça ne nous aide pas trop, même si l’italien est une langue romane, donc c’est relativement plus facile que si on avait affaire à du coréen, par exemple 😉

Alors, oui, on peut profiter des images (« et des gros ralentis ») sans faire attention à la langue, mais puisque notre objectif est d’apprendre l’italien, on trouve ça dommage.

Du vocabulaire utile

Le vocabulaire dont on a besoin en voyage est toujours utile : que ce soit pour les moyens de transport, les lieux courants, les noms d’endroits ou la bouffe (LA BOUFFE), même si vous ne comprenez pas tout, tout est bon pour votre apprentissage

Vous n’avez même pas besoin de noter quoi que ce soit : au bout de quelques vidéos, vous remarquerez des mots récurrents, et votre cerveau les retiendra pour vous (« Du moins, à court terme »

Un bon exercice pour votre accent

Il est très utile d’écouter les natifs parler pour acquérir plus vite un bon accent et le bon ton. Même si ça aide, vous n’avez même pas besoin d’avoir forcément l’oreille musicale : écoutez la langue parlée régulièrement (et répéter ce que vous entendez si vous en avez l’occasion), le reste viendra tout seul ! 👌

Lire aussi : Comment être en contact avec la vraie langue parlée

Les notes

Niveau contenu, pour des images de meilleure qualité à chaque vidéo, un montage vu mais efficace et un bon choix de musiques, on n’hésite pas à mettre à notre Nicoló un bon 4,5/5 pour sa chaîne. C’est bien fait, c’est agréable, ça fait rêver, on ne demande rien de plus ! 😌

Pour la langue, vous l’aurez compris, la chaîne n’est pas forcément appropriée aux débutant·e·s : l’articulation et le débit ne s’y prêtent pas vraiment. Cependant, absolument rien ne vous empêche de rêver un peu et de profiter des magnifiques images : c’est pour ça qu’on a mis 1,5/5.

Si vous avez déjà quelques connaissances, la chaîne peut vous aider à progresser très vite si ça ne vous dérange pas de ne pas tout comprendre dans un premier temps : d’où, 2,5/5.

Si votre niveau est assez avancé – pour peu que vous aimiez le voyage et les vlogs (« et la bouffe ») – vous allez vous amusez comme des petit·e·s fou·olle·s ! Pour vous, 4/5.

Ce qui nous donne, pour Human Safari et notre Nicoló, les notes suivantes :

  • Débutant : 6,5/10
  • Bases : 7/10
  • Avancé : 9,5/5

En dehors de l’aspect de la langue, on vous recommande fortement cette chaîne. Elle est belle, elle fait rêver, elle donne de l’inspiration pour cuisiner… Bref : c’est quali ! 🤭

Inès

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *