Loading ...

Apprendre avec YouTube #6 : Breaking Italy

Ça fait un mois qu’on a commencé à analyser des chaînes YouTube étrangères, et jusqu’ici, mises à part les chaînes dédiées à l’apprentissage, on a parlé d’humour un peu lourd et de nourriture. Et je n’ai pas pu m’empêcher de vous entendre derrière votre écran : quand est-ce qu’on parle enfin d’un sujet sérieux ? Eh bien ce moment est enfin arrivé : aujourd’hui, on va tenter d’apprendre l’italien avec Breaking Italy.

C’est quoi, Breaking Italy ?

Breaking Italy, c’est une chaîne YouTube tenue par SHY. Quel drôle de nom, me direz-vous sûrement. En fait ce n’est pas son vrai nom (« Bien vu… ») : SHY veut en fait dire Shooter Hates You. Ça a l’air d’être une référence de gamer, mais on avoue que c’est tout ce qu’on sait sur le sujet, si vous en savez plus que nous, éclairez-nous !

La véritable identité de ce SHY, c’est Alessandro Masala, 35 ans. Ce YouTubeur originaire de

Apprendre l'italien avec SHY de brealing italy

Sardaigne s’adresse plusieurs fois par semaine à ses quelques 580.000 abonnés – au moment où j’écris cet article – pour leur parler de sujets d’actualité (« D’ailleurs, la Sardaigne c’est l’île sous la Corse, pour ceux qui se demandent où c’est… »).

 

Le contenu

Des sujets qui concernent tout le monde

J’avoue qu’en survolant la chaîne, j’ai eu un peur de devoir faire face à des vidéos sur l’actualité italienne uniquement. Heureusement, SHY ne traite pas que de choses qui concernent l’Italie : ce sont la plupart du temps des sujets auxquels tout le monde peut s’identifier. Ces sujets sont d’ailleurs très variés : on pourra avoir un jour une vidéo sur les mauvais côtés d’Instagram, et le lendemain sur la destitution forcée en Bolivie (« Oui, ou tu peux simplement dire Coup d’État ? »).

 

« C’est complet, c’est recherché, c’est réfléchi. »

Un des gros points positifs de Breaking Italy, c’est la profondeur avec laquelle SHY traite ses sujets. On sent clairement derrière son aisance un professionnalisme et une rigueur très impressionnants, que ce soit au niveau de la recherche ou de l’organisation de l’information. C’est complet, c’est recherché, c’est réfléchi. Il ne se contente pas de donner son avis : il a derrière lui toute une documentation qui, en plus de le rendre très crédible, donne envie de l’écouter. C’est d’ailleurs d’autant plus spectaculaire qu’il sort plusieurs vidéos par semaine, en plus de ses diffusions live !

Bref : des sujets bien documentés et bien traités par une personne intelligente et rigoureuse, c’est le combo gagnant.

Mais… le montage.

Pourtant, comme souvent après un panégyrique comme celui-ci, (« Ouais, c’est pas faux ») il y a un « mais » : on trouve que ça manque cruellement de dynamisme. Le montage est crucial dans une vidéo, surtout si elle parle de sujets un peu complexes, et ici on trouve qu’il en manque clairement. D’autant que ses vidéos durent au moins 15 minutes à chaque fois !

SHY est seul face caméra tout au long de ses vidéos, et à part quelques images pas franchement marquantes et des gros zoom-dézoom comme on en voit de plus en plus souvent (« Squeezie n’a rien inventé »), le montage est plat. C’est très dommageable en temps normal, mais ça l’est d’autant plus quand on ne parle pas couramment l’italien : ses vidéos sont longues, et on a vite fait de décrocher

On trouve ça vraiment trop dommage : avec une pareille richesse de contenu, un montage dynamique est indispensable pour ne pas perdre en qualité. C’est comme si je faisais un tiramisu, que mes biscuits étaient délicieux, préparés avec amour à partir d’ingrédients d’une rare qualité, mais que ma crème était bien trop sucrée et que mes blancs étaient retombés  : pour conserver la qualité de l’ensemble, il faut que la qualité de tous les ingrédients soit au rendez-vous (« Sans déconner, mange avant d’écrire… »).

Après, on précise qu’on admet que ça puisse être fait exprès: vu son nombre de vidéos, SHY n’est pas exactement ce qu’on appelle un débutant…

En résumé : un super potentiel

La richesse du contenu de la chaîne et la régularité de sortie des vidéos sont assez déconcertantes. On sent un SHY passionné et profondément motivé. Malheureusement, on trouve que la qualité générale prend un grand coup à cause du manque de recherche dans le montage – en plus de la barrière de la langue, qui n’aide pas forcément à suivre.

Et on insiste : on trouve ça très dommage, parce qu’en dehors de ça, Breaking Italy est une chaîne qu’on aime beaucoup, et qu’on vous recommande.

La langue

Mieux comprendre avec les sous-titres

Alors je vais commencer par une mauvaise nouvelle : il n’y a pas de sous-titres français pour Breaking Italy. Oui, on sait, c’est triste. Mais la bonne nouvelle, c’est que la diction de SHY est tellement claire que les sous-titres automatiques en Italien fonctionnent parfaitement.

Et comme un des gros avantage de l’italien, c’est que ça ressemble fort au français – au moins à l’écrit –, on comprend beaucoup plus facilement avec les sous-titres en italien.

C’est quand même un soulagement quand les sujets abordés sont un peu plus complexes que ce à quoi on nous habitue à l’école.

Mieux comprendre avec la vitesse 0.75

SHY vient de Sardaigne, et il a un léger accent sarde : ça peut vite devenir difficile à comprendre, surtout quand apprend l’italien depuis peu. Moi qui ai un niveau « bases », en plus des sous-titres j’ai dû recourir à notre botte secrète, vous la connaissez : la vitesse 0.75. C’est pratique, c’est magique, c’est magnifique. Même si SHY parle à un rythme tout à fait intelligible – rien à voir avec HolaSoyGerman –, une fois la vidéo ralentie, tout est quand même beaucoup plus facile à comprendre, ce qui est absolument idéal quand on cherche à apprendre l’italien.

En résumé : un niveau de langue tout à fait correct

Sinon, on n’a pas grand-chose à dire sur la langue de SHY. Il parle de façon0,75 intelligible, il articule bien, et il est très compréhensible malgré un accent qui s’éloigne un peu de l’italien standard.

 

Un petit coup de 0.75 quand ça va un peu vite et quelques sous-titres si on a besoin du support visuel, et c’est bon !

 

La note

Malgré le problème du montage, on a été impressionnés par la qualité de la recherche et de la mise en forme du contenu de Breaking Italy. Pour ça, on lui donne un beau 3,5/5 pour le contenu. Et pour la langue, c’est un peu trop complexe et long pour des débutants, mais un excellent exercice pour un niveau “bases” et un divertissement très utile pour les plus avancés. C’est pourquoi on donne les notes suivantes: 2/5 pour les débutants, 4/5 pour les “bases” et 3,5 pour les avancés.

Sur ce, on doit se quitter, mais on se retrouve dans une semaine pour un nouvel article, et dans 2 semaines pour la prochaine analyse de chaîne!

Vi abbracio!

Inès

Photo Langues Pratiques Inès

 

Crédits photo:

Portrait de SHY par glenny-boy via tumblr

Gif “applause” via Giphy

Gif “James Corden” via Giphy

Photo “0,75” via CBanque

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *